logo

Retour accueil


DEFINITION DU STRESS

 

Le stress est devenu la "maladie du siècle". Il semble inévitable dans notre Société actuelle.

D'un côté, nous le recherchons comme catalyseur de nos performances. Grâce à lui, nous nous dépassons. De l'autre, il est à la source de beaucoup de nos "maux".

 Pouvons-nous nous protéger de lui ?

Pouvons-nous apprendre à l'apprivoiser, à l'utiliser quand il est nécessaire sans en subir les contre coups ?


 


Quelle aide la sophrologie peut-elle nous apporter ?


Les techniques pratiquées de manière régulière, telle que :

 

RESPIRATION   -   RELAXATION    -   VISUALISATION

 permettront d'apprendre à se détendre, se relaxer et se préparer de manière positive à aborder le quotidien.





DU STRESS AUX TROUBLES DE L'HUMEUR


 

De nouvelles découvertes ont permis de comprendre que certaines réactions « d’humeur » peuvent en fait nous être utiles pour nous alerter de la présence d’une menace.

Ces réactions instinctives évoluent et s’installent avec une intensité et une durée différentes selon les individus, leur caractère, leur éducation, leur mode de vie, leurs antécédents médicaux. Si cette perturbation peut être bénigne lorsqu’elle est de courte durée, les effets sur l’organisme peuvent devenir pathologiques si aucune solution n’est trouvée.

En particulier l’inhibition de l’action peut être perçue comme une déprime si elle est passagère, alors que l’inhibition permanente peut conduire à une véritable dépression.

Le stress est épuisant, oppressant. Si une accalmie ne se présente pas ou si nous ne trouvons pas une solution pour redevenir acteur, nous nous essoufflons, jusqu’à ne plus pouvoir rester adapter aux situations.

C’est pour schématiser ce processus que Hans SEYLE, endocrinologue canadien, un des premiers chercheurs ayant étudié de façon très poussée le stress a décrit le Syndrome Général d’adaptation :

1) L’événement se produit. Il faut que je m’adapte le plus rapidement possible afin de faire face et ne pas me laisser submerger et dominer par la situation. C’est la phase d’alarme ( la fuite).

2) Tant que la situation dure, il faut que je maintienne mon effort. C’est la phase de résistance et d’endurance. (la lutte).

3) Si l’événement est trop fort en intensité, s’il perdure trop longtemps
ou si je n’ai pas réussi à m’y adapter, je n’ai plus d’énergie en moi pour continuer à faire face. C’est la phase d’épuisement ( l’inhibition).

 

 

LES AGENTS STRESSANTS

 


PROFESSION

Temps de transport, insatisfaction, soucis financiers, responsabilités, chômage, pressions, adaptation, manque de communication.

 

 

ENVIRONNEMENT

Lumière, air, pollution, bruit, catastrophe, attentats, alimentation, peurs, phobies.

 

PERSONNEL

Santé, génétique, poids désirs et espoirs existentiels, soucis pour l'avenirs

 

 

 

ET VOUS ?

QUELLES SONT VOS

 CAUSES DE STRESS ?

 

 

 

 

 


 

FAMILLE

Couple, conflits, divorces, sexualité, naissance, soucis ménagers, mariage, violence, deuils.,

 

 

 

HYGIENE DE VIE

 

Pression du temps, alimentation, tabac, alcool, médicaments, mode de vie, sommeil

 








                                                                                                  ********